Königliche Museen der Schönen Künste Belgiens

3 Rue de la Régence - 1000 Brüssel

© D Piaggio Strandlund Ilan Weiss 2015

Königliche Museen der Schönen Künste Belgiens

  • Bahnhof in 500 m
  • Maestro
  • Visa/Mastercard
Allgemein

Allgemein

  • B-Excursions
  • Passeport
  • Magritte Museum: - die größte Sammlung der Welt des bekanntesten Belgischen Surrealisten
  • Fin-de-Siècle Museum: Khnopff, Spilliaert, Ensor, Horta, Eine einzigartige Entdeckung der Belgischen Kunst um 1900.
  • Old Masters Museum: Bruegel, Rubens, Jordaens, und die größten Meisterwerke des 15. bis 18. Jahrhunderts.
  • Modern Museum (Wahl der Kuratoren): eine Auswahl von Meisterwerken des 19. und 20. Jahrhunderts.
Praktische Informationen

Praktische Informationen

Informationen für Einzelpersonen

  • Öffnungszeiten
    Dienstags bis freitags: 10 - 17 Uhr • am Wochenende: 11 - 18 Uhr • Geschlossen montags - am 2. Donnerstag im Januar - am 01.01. - 01.05. - 01.11. - 11.11. und 25.12.
  • Preis
    Erwachsene 8 € - 65+ 6 € - Studenten / Kinder (6-25) / Behinderte / Arbeitslose (bei Vorlage der Bescheinigung): 2 € • Kostenlos an jedem 1. Mittwoch des Monats ab 13 Uhr • Kombiticket mit Magritte Museum: Erwachsene 13 € - 65+ 9 € - Studenten / Kinder 3 €
  • Führung

    Audioguide 4 € (DE, NL, FR, EN, ES, IT) • Pocketguide : Fin-de-Siècle und Old Masters: 4 € (NL, EN, FR) • Die Zitate von Magritte: 4 € (DE, FR, NL, EN, ES)

  • Dauer der Besichtigung

    mind.1,5 Std.

Informationen für Gruppen

  • Öffnungszeiten
    • Dienstag 10:00 - 17:00
    • Mittwoch 10:00 - 17:00
    • Donnerstag 10:00 - 17:00
    • Freitag 10:00 - 17:00
    • Samstag 11:00 - 18:00
    • Sonntag 11:00 - 18:00
  • Preis
    Pro Gruppe (mind.15 Pers.): Erwachsene 77,50€ + 6€ p.P. - Schüler 72,50€ + 2€ p.P. • Geringer Aufpreis am Wochenende
  • Führung
    Nur mit offiziellem Museumsführer (DE, NL, EN, FR, ES, IT, JA, RU, EL) • reservation@fine-arts-museum.be - Tel.: 02/508.33.33 (diens- bis freitags, 10-12 und 14-16 Uhr)
Mehr wissen
Karte

Plan

  • Bahn Bahnhof Centrale Metro Linien 1 - 5 (Station Parc oder Gare Centrale) • Straßenbahn Linien 92 - 94 (Halt Royale) • Bus Linien 27- 38 - 71 - 95 (Halt Royale) Linien 29 - 63 - 65- 66 (Halt Parc oder Gare Centrale) • Parken Albertine (Rue des Sols Place de la Justice) - Parking 2 Portes (Rue de Namur Boulevard de Waterloo) - Parking Poelaert (Place Poelaert)
Veranstaltungen

Veranstaltungen

  • 2016
    Mrz
    16
    2020
    Mrz
    16
    Bruegel - Unseen Masterpieces
    Bruegel - Unseen Masterpieces
    • Öffnungszeiten

      16/03/2016 - 16/03/2020: * lundi: fermé * mardi, mercredi, jeudi et vendredi: de 10:00 à 18:00 * samedi et dimanche: de 11:00 à 19:00

    Bruegel / Unseen masterpieces / dévoile au public, où qu’il se trouve, les secrets cachés des oeuvres de Pieter Bruegel l’Ancien († Bruxelles, 1569). Si le peintre et ses tableaux sont mondialement connus, chacune de ses compositions renferme encore une multitude de personnages familiers ou incongrus, d’histoires dans l’Histoire qui sont autant de chefs-d'oeuvre à révéler. À travers une large palette d’expériences accessibles en ligne et in situ, cette initiative inédite propose à chacun de s’immerger dans les tableaux de Bruegel, en accédant aux détails infimes de chaque peinture ainsi qu’aux connaissancesdes experts. Plongeant dans de l’univers du peintre, le spectateur découvre ces détails insoupçonnés, qui sont la plus belle expression dugénie du maître flamand. Les MRBAB ont initié cet événement dans la perspective du 450ème anniversaire de la mort de Bruegel, en 2019. Il rassemble de prestigieux musées internationaux autour de la figure de Bruegel. Ce projet innovant est la concrétisation d’une profonde réflexion sur les changements en cours dans le domaine de lamuséologie, à l’ère du digital.

  • 2017
    Okt
    13
    2018
    Feb
    18
    Marcel Lecomte, les alcôves du surréalisme
    Marcel Lecomte, les alcôves du surréalisme
    • Öffnungszeiten

      13/10/2017 - 18/02/2018: * lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi: de 10:00 à 17:00 * samedi et dimanche: de 11:00 à 18:00

    Homme de lettres dans toute l’acception du terme, Lecomte a fait partie du premier cercle de surréalistes apparu en Belgique et a contribué à révéler Magritte à lui-même. Une grande complicité l’a également lié à Broodthaers qui l’a immortalisé dans l’image de sa disparition peu de temps avant son décès. De 1961 à 1966, Lecomte fut accueilli comme collaborateur aux services de la documentation des Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique.

  • 2017
    Okt
    13
    2018
    Feb
    18
    Magritte et l’art actuel
    Magritte et l’art actuel
    • Öffnungszeiten

      13/10/2017 - 18/02/2018: * lundi: fermé * mardi, mercredi, jeudi et vendredi: de 10:00 à 17:00 * samedi et dimanche: de 11:00 à 18:00

    Dans le prolongement de l’exposition « Magritte, Broodthaers et l’art contemporain », les MRBAB proposent un parcours au cœur du Musée Magritte retraçant l’influence de Magritte sur les artistes actuels. Cette exposition « Magritte et l’art actuel » se déroule dans les collections du Musée Magritte.

  • 2017
    Okt
    13
    2018
    Feb
    18
    Magritte, Broodthaers & l’art contemporain
    Magritte, Broodthaers & l’art contemporain
    • Öffnungszeiten

      13/10/2017 - 18/02/2018: * lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi: de 10:00 à 17:00 * samedi et dimanche: de 11:00 à 18:00

    L’œuvre de Magritte constitue une référence majeure pour tout artiste qui entend réfléchir à la pratique même de la production d’image, de la représentation ou de la transposition du réel placée sous le signe de la similitude. L’exposition réunit plusieurs artistes qui, depuis les années 1980, ont noué un dialogue fertile avec la période "vache" de Magritte. De George Condo à Gavin Turk ; de Sean Landers à David Altmejd. Depuis sa mort en 1967, Magritte n’a cessé d’être vivant et est toujours vivant. L’exposition des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique (MRBAB) le montre en s’attachant au dialogue que Marcel Broodthaers a noué avec l’œuvre de Magritte dès 1964. L’influence des « tableaux-mots » (1927-1929) se fait décisive, tant en Belgique qu’aux États-Unis, et contribue à l’émergence du conceptuel. La dette de Broodthaers à l’égard de Magritte est immense, et s’articule autour d’une relation commune à Mallarmé. La rencontre Magritte-Broodthaers a pris corps au sortir de la guerre, au moment où Magritte entendait redéfinir le surréalisme en le positionnant sous le signe du soleil et d’un désir agissant, caractéristiques de sa période Renoir. Cette période se conclut « naturellement » avec la série d’œuvres qualifiées de « vaches » qui sera exposée en 1948 à Paris. Cette mise à mort de la peinture par elle-même dans un geste jubilatoire a marqué et marque l’essentiel de la création actuelle. Loin du désir de connaissance critique qui anime l’axe Magritte-Broodthaers, il s’agit ici de rendre au sujet sa primauté fût-ce sur un mode ironique.

  • 2018
    Okt
    01
    2019
    Jan
    30
    The New Berlin
    The New Berlin
    • Öffnungszeiten

      01/10/2018 - 30/01/2019: * lundi: fermé * mardi, mercredi, jeudi et vendredi: de 10:00 à 17:00 * samedi et dimanche: de 11:00 à 18:00

    -Portrait de Berlin comme carrefour européen. -Fresque d’une époque entre crises et visions utopistes. -Interrogation sur le rapport entre art et histoire, art et société. Berlin, cosmopolite et métropole des arts entre mythe et réalité, mais aussi capitale de la première démocratie allemande,étaitdevenu audébutdu 20e siècle un épicentre d’un art et d’une culture pluralistes. Dans ce carrefour des cultures entre Est et Ouest, les arts visuels furent particulièrement liés à la réalité quotidienne d’une époque de crises et de bouleversements sociales et d’une prospérité fragileet décadente connue comme les «Années folles ». L’exposition suivra une chronologie sommaire de 1913 à 1932, se concentrant sur les réactions artistiques à la métropole et aux changements sociétaux et politiques. Elle s’interrogera sur les effets que la métropole, l’avant-garde, la guerre, les révolutions et l’effondrement de l’ancien ordre et les crises et bouleversements sociauxqui endécoulaient avaient sur l’art.