ADAM - Brussels Design Museum

Place de Belgique 1 Belgiëplein - 1020 Bruxelles

ADAM - Brussels Design Museum

  • Parking voitures
  • Parking bus
    40 emplacements
  • Maestro
  • Visa/Mastercard
Général

Général

  • Passeport
A 100 mètres de l’emblématique Atomium, le ADAM (Art Design Atomium Museum) a pour vision de rendre l’art et le design contemporains accessibles et intelligibles à tous, et ce par le biais des expositions, visites, ateliers, conférences qu’il organise.
Le ADAM abrite :
  • l’exceptionnelle collection du Plasticarium mise en valeur au travers d’une exposition permanente.
  • de multiples expositions temporaires de grande ampleur autour des thèmes de l’art et du design du XXe siècle et d’aujourd’hui.
  • un centre d’art avec des visites en groupe, des activités, des conférences, des espaces privatisables ainsi qu’une boutique et une cafétéria.

LA COLLECTION DU PLASTICARIUM
Comprendre les 20e et 21e siècles à travers une collection d’art et de design composée de 2.000 objets en plastique, du plus quotidien à l’œuvre d’art (1960-2000) répartis sur 1.500m2 de surface d’exposition. Constitué depuis les années 1980 par le collectionneur bruxellois Philippe Decelle, cet ensemble singulier et unique au monde constitue la base de l’exposition permanente du ADAM. De par leur caractère exceptionnel, de nombreuses pièces - souvent uniques ou s’agissant de l’édition originale - continuent d’être empruntées par les plus grands musées du monde.
Cette exposition propose de retrouver ces objets qui firent partie de notre quotidien : ces objets qui nous semblaient à l'époque si ordinaires, si jolis et si pratiques à la fois sans que l’on ait conscience du comment-du-pourquoi ils furent réalisés, et plus encore, sans imaginer qu’un jour ils deviendraient les icônes d’une époque, d’une façon de vivre et de penser la vie.

Se retrouver face à cette collection de plus de 2.000 objets en plastique, c’est donc renouer avec son enfance, son adolescence, ses premières années de mariage, retrouver des sensations, peut-être avec une douce pointe de nostalgie, et de réaliser que ces objets sont autant le reflet de notre histoire personnelle que de l’Histoire qui les a engendrés.

Des aides à la visite (guide, audio-guide et fiches de salles) sont mis à la disposition du visiteur, avec une attention spéciale pour les plus petits.
Informations pratiques

Informations pratiques

Informations pour les individuels

  • Horaire
    Tous les jours de 10h à 18h (billetterie fermée à 17h30) • Ouvert aussi les 24 et 31/12 de 10h à 16h (billetterie fermée à 15h15) - les 25/12 et 01/01 de 12h à 18h (billetterie fermée à 17h30)
  • Prix
    adultes 10€ - 65+ / étudiants (<18) / enfants (>115 cm) : 8€ - enfants (<116 cm) : gratuit
  • Durée de la visite

    1h30

Informations pour les groupes

  • Horaire
    • Lundi 10:00 - 18:00
    • Mercredi 10:00 - 18:00
    • Jeudi 10:00 - 18:00
    • Vendredi 10:00 - 18:00
    • Samedi 10:00 - 18:00
    • Dimanche 10:00 - 18:00
  • Prix
    (min. 20 pers.) adultes 8€ - 65+ / étudiants (<18) / enfants (>115 cm) : 6€ - enfants (<116 cm): gratuit
  • Visite guidée
    FR/NL pour les scolaires <18 (max. 25 pers.) • Week-ends : FR, NL, EN, DE, ES, IT (20 pers. max.) • Réservation 2 semaines à l'avance: www.arkadia.be
En savoir plus
Carte

Itinéraire

  • Le ADAM est situé dans la partie Nord de la ville de Bruxelles, à 5 minutes à pied de la station de métro Heysel (ligne 6) et juste en face de Palais 5, à 100 m de l'Atomium.
    • Métro : ligne 6 - station Heizel / Heysel
    • Bus touristiques : arrêt des bus rouges (City Sightseeing Brussels) à 100m au pied de l’Atomium
    • Villo : station 281 à 30m (Boulevard du Centenaire)
    • Parking voiture de 500 places payant à 50m de l'entrée (Parking Trade Mart - Avenue de l'Atomium)
    Le ADAM est facilement accessible aux personnes à mobilité réduite.
Événements

Événements

  • 2018
    Mars
    23
    2019
    Janv.
    13
    Graphic 58
    Graphic 58
    • Horaire

      23/03/2018 - 13/01/2019: * lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche: de 10:00 à 18:00

    A l’aube des Golden Sixties, l’Expo 58 fut la première manifestation internationale depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Célébrant la paix retrouvée, l’humanisme et la modernité, l’Expo 58 a marqué les esprits et appartient depuis lors à la mémoire collective des Belges. Ce sont trois expositions mises en place par ATOMIUM-EXPO à l’Atomium et au ADAM-Brussels Design Museum spécialement conçues pour fêter les 60 ans dans nos murs : Podium 58, Graphic 58 et People of 58! Avec Graphic 58, le ADAM revient sur l'univers graphique de l'Expo 58 en présentant ses constituants majeurs. Ses formes, ses couleurs et ses textures, et leur impact sur la création en design, allant jusqu’à la naissance d’un « style Expo » Graphistes : Raymond Loewy, Paul Haesaerts, Lucien De Roeck, Jacques Richez, Reginald Mount, Richard Roth, Julian Key, Dan Reisinger, Raymond Peynet, Marie Marcks, Saul Steinberg

  • 2018
    Sept.
    14
    2019
    Janv.
    27
    Play the game.
    Play the game.
    • Horaire

      14/09/2018 - 27/01/2019: * lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche: de 10:00 à 18:00

    L’exposition "Play The Game", en collaboration avec le Kartell Museo (Milan - Italie), raconte l’histoire des objets de Kartell conçus pour les enfants, à travers une sélection d’articles importants par leur aspect innovant. Plusieurs objets domestiques des années 1950 (les premiers produits en plastique à faire leur apparition dans les foyers italiens), la première chaise au monde en polyéthylène conçue par Marco Zanuso, la version miniature de la chaise Louis Ghost de Philippe Starck et le cheval à bascule transparent créé par le designer japonais Nendo seront notamment exposés. L’espace d’exposition propose deux itinéraires différents : un pour les adultes et un autre pour les enfants, qui forment des routes parallèles et complémentaires. La manière dont les objets sont exposés sur les deux itinéraires traduit les différentes capacités cognitives des utilisateurs, car des moyens différents sont employés afin de transmettre les mêmes concepts de design et d’innovation à travers l’histoire du design, les matériaux plastiques et la production industrielle. Les adultes peuvent visiter une exposition descriptive et critique, qui propose des informations historiques et techniques sur les objets et les divers thèmes abordés, tandis que les enfants sont invités à effectuer un voyage d’exploration et à découvrir physiquement les objets ainsi que les valeurs du design qu’ils représentent.

  • 2018
    Nov.
    21
    2019
    Mai
    05
    Night Fever. Designing Club Culture 1960 – today
    Night Fever. Designing Club Culture 1960 – today
    • Horaire

      21/11/2018 - 05/05/2019: * lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche: de 10:00 à 18:00

    Boîtes de nuit et discothèques sont des épicentres de la culture pop. Depuis les années 1960, l’avant-garde se retrouve dans ces lieux de questionnement des normes et de création de réalités alternatives. Ainsi, de nombreuses discothèques s’élèvent au rang d’œuvre totale moderne, mêlant sans précédent architecture d’intérieur et design de mobilier, art et impression graphique, lumière et musique, mode et performance. "Nightfever. Designing Club Culture 1960 – Today" est la première exposition dédiée à une histoire exhaustive internationale du design et de la culture des discothèques. Parmi les exemples présentés, les clubs italiens des années 1960 créés par des personnalités du design radical, le légendaire Studio 54, où Andy Warhol avait ses habitudes, le Haçienda de Ben Kelly à Manchester, jusqu’au concept du cabinet d’architectes OMA pour le Ministry of Sound de Londres. Aux côtés du mobilier, des maquettes et des pièces de mode, l’exposition comprend également des documentaires filmographiques rares, des exemples de musiques, des designs graphiques ainsi que les positionnements contemporains d’artistes et de photographes tels que Mark Leckey, Chen Wei ou Musa N. Nxumalo. Complétée par de vastes installations musicales avec effets lumineux, "Nightfever. Designing Club Culture 1960 – Today" entraîne le visiteur dans un voyage fascinant à travers la subculture et le monde du glamour. Une coproduction avec le Vitra Design Museum.

  • 2018
    Nov.
    21
    2019
    Mai
    05
    Le design & la fête
    Le design & la fête
    • Horaire

      21/11/2018 - 05/05/2019: * lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche: fermé

    • Prix

      Normal: 140,00 €

    Les boîtes de nuit sont l’un des espaces les plus importants de la culture contemporaine. Depuis les années 1960, les discothèques sont des épicentres de la culture pop. Espaces propices aux loisirs nocturnes, ils offrent aux architectes et aux designers du monde entier de nombreuses opportunités et inspirations. De nombreuses discothèques s’élèvent au rang d’œuvre d’art totale, mêlant sans précédent architecture d’intérieur et design de mobilier, art et graphisme, lumière et musique, mode et performance. "Night Fever. Designing Club Culture 1960 – Today" est la première exposition dédiée à cette relation entre la culture des discothèques et le design, d’hier et d’aujourd’hui. Elle entraîne le visiteur dans un voyage fascinant à travers le monde du glamour et de la sous-culture. Dans le cadre de l’exposition Night Fever. Designing Club Culture 1960 – Today, un parcours guidé au rythme de la fête plonge les jeunes visiteurs dans l'univers pop des discothèques. En s'inspirant des effets visuels, sons, formes et couleurs observés dans l'exposition, chaque élève réalise ensuite en atelier sa propre boîte de nuit !

  • 2019
    Mars
    01
    2019
    Sept.
    29
    Designing the night. A visual history of Belgium’s nightclubs scene
    Designing the night. A visual history of Belgium’s nightclubs scene
    • Horaire

      01/03/2019 - 29/09/2019: * lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche: de 10:00 à 18:00

    Designing the Night célèbre le riche design passé des éléments graphiques de la vie nocturne belge. À la fin des années 1980 et durant les années 1990, la culture des clubs a atteint son apogée en Belgique : des bâtiments inoccupés du centre historique de diverses villes sont devenus de hauts lieux de l’art et de la musique, tandis qu’à la campagne, des demeures voisines de grands axes routiers ont été transformées en des espaces qui ne prenaient vie que la nuit. À l’intérieur, des miroirs, de la musique et des corps sautillants donnaient vie à un monde artificiel, sous des faisceaux laser multicolores qui illuminaient les nuages crachés par les générateurs de brouillard. Attirés par cet univers fascinant offert en partage, des jeunes de l’Europe entière descendaient dans les clubs belges afin de danser jusqu’au bout de la nuit et même bien après que le soleil se soit levé. Souvent, les flyers et les affiches étaient les seuls éléments physiques qui rappelaient les fêtes qui avaient eu lieu la nuit précédente. Généralement réduits à leur fonction de bien de consommation à rotation rapide et destinés à faire venir un maximum de personnes dans les clubs, ces éléments graphiques éphémères, lorsque nous les regardons de plus près, font apparaître un large éventail de modes de vie, de stratégies graphiques, de sous-cultures, de genres musicaux, d’identités et de créativité nourris par la vie nocturne belge. L’exposition rassemble une collection d’éléments graphiques jamais présentés auparavant, notamment de clubs emblématiques tels que le Mirano, le Fuse, le Plan K, le Boccaccio, La Rocca, le Carré et bien d’autres.

  • 2019
    Mai
    29
    2019
    Nov.
    03
    Spaces. Interior design evolution
    Spaces. Interior design evolution
    • Horaire

      29/05/2019 - 03/11/2019: * lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche: de 10:00 à 18:00

    Miroir des modes de vie et de consommation, l’agencement de nos intérieurs est le témoin des grands bouleversements sociaux et des avancées technologiques de notre civilisation. Depuis la décoration ostentatoire du 19e siècle aux espaces ouverts et minimalistes des appartements contemporains, l’exposition "SPACES. Interior design evolutions" retrace l’évolution des intérieurs et de leur aménagement. Le développement de l’éclairage électrique, l’industrialisation du mobilier ou l’apparition des appareils électroménagers vont transformer l’architecture intérieure de nos lieux de vie et modifier nos façons d’habiter, d’appréhender et de comprendre l’espace. Lieu intime mais aussi de représentation, le « chez soi » est chargé de symboles et de signes d’appartenance à un groupe, à une culture ou une philosophie. Que cela soit dans l’organisation des circulations ou dans les évolutions du design intérieur et du mobilier, que peuvent-nous apprendre les intérieurs et leur aménagement sur les modes de vie, de penser ou d’agir des individus ?

  • 2019
    Juin
    21
    2019
    Oct.
    13
    IN – possible. Before an idea is brought to life.
    IN – possible. Before an idea is brought to life.
    • Horaire

      21/06/2019 - 13/10/2019: * lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche: de 10:00 à 18:00

    Organisée en association avec le Musée du Design de Holon, en Israël, l’exposition IN-possible. Before an idea is brought to life décrit le travail à l’origine d’un produit de design industriel. Un objet design est le résultat d’un jeu complexe d’éléments, dans lequel des questions culturelles et sociales élevées se mêlent à des problématiques financières, pratiques et concrètes. La rencontre du designer et de l’entreprise est un moment clé de ce processus. La rencontre d’expertises, de points de vue et de compétences qui donnent corps à l’entrée du produit sur le marché, dans le cadre de ce qui est souvent un processus long et laborieux. En effet, un produit de design industriel est un travail collectif, au cours duquel l’entreprise joue le rôle de « l’éditeur ». Ce dialogue ouvert continu, susceptible d’emprunter d’autres voies, est parfois le témoin, contre toute attente, de la transformation d’une « in-possibilité » en une « possibilité », comme dans le cas de projets qui ont pour ambition de créer des objets innovants et qui acceptent donc implicitement le risque d’un résultat incertain. L’exposition s’accompagne d’une rencontre intitulée IN - possible Talk, au cours de laquelle des professionnels de différents domaines parlent au public de l’expérience, du projet ou de la vision d’une « impossibilité » qui a connu l’échec à court terme mais qui, en réalité, a posé les bases d’une innovation future.