Musée d'Histoire naturelle et Vivarium

  • Attraction touristique autorisée
  • Gare à 1400 m
Fondé en 1828 sous la période hollandaise, ce premier muséum du pays ouvre ses portes au public en 1829.

En 1839, le musée s'installe dans une galerie et une salle carrée conçues par l'architecte Bruno Renard à son emplacement actuel, celui de l'ancienne brasserie de l'abbaye Saint-Martin.

Lors de son agrandissement et de son réaménagement, inaugurés en juin 2001, la scénographie a veillé à préserver le "cabinet des curiosités" qui plonge le visiteur dans l'ambiance des cabinets d'histoire naturelle du XIXème siècle ainsi qu’une galerie des animaux naturalisés aussi rares qu’extraordinaires.
Vous pourrez y découvrir notamment le premier éléphant arrivé en Belgique en 1839.

- Un musée vivant -

Le Musée d’Histoire naturelle se caractérise, en outre, par la présence d’un vivarium où poissons, mygales, amphibiens et reptiles vivants évoluent dans des habitats reconstitués.

Côtoyez ainsi des espèces aussi fabuleuses que les caïmans à lunettes, les grenouilles venimeuses d’Amazonie, les rares tortues d’Egypte ou encore les boas de la Jamaïque aujourd’hui menacés de disparition.

- Un musée en réseau -

Le muséum de Tournai, c'est aussi... une participation aux programmes de protection et de reproduction de la faune menacée.

Le Musée d'Histoire naturelle de Tournai est membre de l'Association Européenne des Zoos et Aquariums (E.A.Z.A.). Cette association regroupe les plus grands parcs zoologiques européens et a pour missions principales la sauvegarde des espèces animales menacées au travers de programmes coordonnés de reproduction ainsi que la sensibilisation des citoyens à la conservation de la nature.

Du 8 juin au 3 octobre 2020, le Musée d’Histoire Naturelle de Tournai accueille « La Forêt silencieuse », une exposition engagée sur les oiseaux.

« La Forêt silencieuse » vous propose d’en apprendre plus sur le vaste monde des oiseaux : retournez aux fondamentaux en apprenant ce qu’est un oiseau, découvrez la grande diversité de cette famille d’animaux, et apprenez-en plus sur leur fonctionnement.

Ensuite, l’exposition propose de vous sensibiliser au déclin ou à la disparition de certaines espèces, et aux actions qui permettent de préserver nos chers oiseaux.

Ornithologues en herbe, « La Forêt silencieuse » n'attend que vous !