Musée de la Bande Dessinée

  • Paiements électroniques acceptés à la billetterie
  • 2,6 Rogier - Botanique
Avis
4,1/5 (1537 Avis Google)
Attraction incontournable située au cœur de Bruxelles !

Dans un exceptionnel cadre Art Nouveau conçu par Victor Horta, le Musée de la Bande Dessinée réunit, sur plus de 4200 m², des expositions consacrées tant aux pionniers qu’aux courants les plus actuels du 9e Art.

Les expositions permanentes régulièrement renouvelées et un vaste programme d'expositions temporaires amènent les visiteurs à découvrir les innombrables facettes de la bande dessinée.

Les Schtroumpfs ouvrent la voie vers d'autres aventures, à la rencontre d'un monde dont la créativité n'a aucune limite !
  • Gare la plus proche : Gare Centrale.
    Arrêts bus, tram, métro (Rogier, Botanique) à proximité.
    Parkings publics payants à proximité.
  • 2,6 Rogier - Botanique
Réserver en direct
  • Horaire

    29/09/2020 - 09/01/2022: * lundi: fermé * mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche: de 10:00 à 18:00

  • Prix

    Normal: 12,00 € - Enfants: 5,00 € - Jeunes: 7,00 € - Senior: 9,00 € - museumpassmusées: 0,00 € - Article 27: 1,25 €

De ses premiers dessins aux œuvres les plus récentes, l’auteur belge Midam cultive l’art du rire et met son talent au service du gag. Les albums de Kid Paddle, connus et traduits dans le monde entier, symbolisent à eux seuls cet univers humoristique devenu un incontournable de la bande dessinée européenne. S’il dessine depuis toujours, Midam entre dans la profession en rejoignant l’équipe de Spirou, pour lequel il crée de nombreux dessins afin d’animer les rubriques du journal. À partir de 1993, il met en scène le personnage de Kid Paddle dont les aventures en mode jeu vidéo connaissent un succès grandissant auprès du public. Dès 2003, l’univers se prolonge avec la série Game Over, présentant les aventures du « Petit Barbare », l’avatar virtuel de Kid. Retraçant plus de vingt ans de création, l’exposition revient sur les grandes étapes de la carrière de Midam et lui donne la parole. A travers « l’itinéraire d’un Kid de Bruxelles », les visiteurs sont conviés à (re)découvrir l’univers d’un auteur créatif, qui ne cesse de réinventer son approche artistique pour nous surprendre et nous faire rire, encore et toujours… Mélanie Andrieu - Commissaire Une exposition produite par le Centre Belge de la Bande Dessinée Avec le soutien de la Région de Bruxelles-Capitale, de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la VGC

  • Horaire

    23/06/2021 - 15/11/2021: * lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche: de 10:00 à 18:00

  • Prix

    Normal: 12,00 € - Enfants: 5,00 € - Jeunes: 9,00 € - museumpassmusées: 0,00 € - Senior: 8,00 € - Article 27: 1,25 €

Bienvenue dans la tête de Charel Cambré, lauréat de l'Adhémar de bronze 2020 et connu pour des séries de bande dessinée telles que Amphoria, Spirou, Jump, Philippe et Mathilde, Pinanti United, Bob et Bobette (Les Juniors), Heden Verse Vis etc. La liste est presque sans fin, tout comme le flot d'idées qui semble s'écouler de son cerveau chaque jour. Cette exposition tente de donner une vue d'ensemble de sa carrière, qui se poursuit à toute allure, et s'attarde sur le savoir-faire dont le Campinois fait preuve à chaque fois. Cette exposition ne prétend pas être exhaustive, car une telle chose est impossible dans le cas de Cambré. Au moment où vous lisez ces lignes, il y a de fortes chances qu'il ait déjà commencé une nouvelle série de bande dessinée, dessiné cinq cartoons et promené son chien. La tête de Charel Cambré est tout sauf un havre de paix. Sa devise : « Ne pas traîner, ‘faut y aller ! » Commissaire: Kurt Morissens Une exposition du CBBD en collaboration avec www.stripgids.org

  • Horaire

    09/07/2021 - 09/01/2022: * lundi: fermé * mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche: de 10:00 à 18:00

  • Prix

    Normal: 12,00 € - Enfants: 5,00 € - Jeunes: 9,00 € - Senior: 9,00 € - museumpassmusées: 0,00 € - Article 27: 1,25 €

Des premiers dessins parus dans la presse aux webtoons les plus récents, en passant par les personnages populaires et les séries majeures, l’exposition invite les visiteurs à découvrir toute la dynamique et diversité de la bande dessinée coréenne. En retraçant plus de 100 ans de son développement, elle révèle un monde créatif témoin de son temps, en perpétuelle évolution. À travers plusieurs portraits d’auteurs et des œuvres représentatives, l’exposition rend compte de la richesse de la création au fil des époques. Les visiteurs pourront notamment voyager dans le temps en découvrant un « manhwabang », lieu de lecture incontournable qui se développe dans le pays à partir des années 1960. Ils suivront ensuite les étapes décisives du manhwa, qui devient de plus en plus populaire. À partir des années 2000, la bande dessinée se fait aussi en numérique et les webtoons se diffusent progressivement à travers le monde. Sur papier, sur Internet ou sur smartphone, la bande dessinée coréenne s’adapte toujours pour divertir les lecteurs. Reflet de son époque, elle ne cesse d’évoluer et n’a pas fini de nous captiver ! Commissaires : Mélanie Andrieu – Sah Hwangyu Une exposition réalisée en collaboration avec le Musée du Manhwa de Corée et le Centre Culturel Coréen de Bruxelles.

  • Horaire

    30/09/2021 - 16/04/2022: * lundi: fermé * mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche: de 10:00 à 18:00

  • Prix

    Normal: 12,00 € - Enfants: 5,00 € - Senior: 9,00 € - Jeunes: 9,00 € - museumpassmusées: 0,00 € - Article 27: 1,25 €

A une époque où l’Amérique règne en maître sur la bande dessinée réaliste avec Flash Gordon, Dick Tracy, Mandrake, le Fantôme, Jungle Jim, Tarzan ou Prince Vaillant, Edgar P. Jacobs est le premier auteur belge à rivaliser avec la perfection esthétique et la narration des comics. En 1943, l’artiste a près de 40 ans quand il crée Le Rayon « U » dans le magazine Bravo !, première bande dessinée de science- fiction « made in Belgium ». Impressionné par son talent, Hergé l’engage comme collaborateur et convainc l’éditeur bruxellois Raymond Leblanc de l’intégrer à la rédaction du futur journal Tintin. Pour le premier numéro, Edgar P. Jacobs imagine le scénario d’une histoire contemporaine sur le thème de la Troisième Guerre mondiale : Le Secret de l’Espadon. Le succès est immédiat et fulgurant. La publication de ce récit fondateur des aventures de Blake et Mortimer tient les lecteurs en haleine du 26 septembre 1946 au 8 septembre 1949. Le Secret de l’Espadon rompt avec la tradition franco-belge des jeunes héros naïfs tournés vers l’action débridée et l’intrigue en 144 planches préfigure le roman graphique moderne. Edgar P. Jacobs travaille la psychologie des personnages, apporte un soin maniaque à la crédibilité des décors comme à la dramaturgie des couleurs. Publié en deux volumes en 1950 et 1953, Le Secret de l’Espadon est réédité en intégrale en 1964. Septante-cinq ans après sa création, l’exposition anniversaire Le Secret des Espadons plonge dans les coulisses de ce chef-d’œuvre du 9e Art et dans l’intimité de son créateur visionnaire. Planches, croquis, objets et accessoires personnels d’Edgar P. Jacobs vous attendent. Accompagnés de vos smartphones, suivez les cases en réalité augmentée, donnez vie aux héros, partagez leurs émotions et surtout découvrez le secret des Espadons ! Commissaires : Daniel Couvreur & Eric Dubois