Maison de l'histoire européenne

La Maison de l’histoire européenne invite ses visiteurs à voyager à travers l’histoire de l’Europe et les met au défi d’envisager son avenir, et ce dans les 24 langues officielles de l’Union européenne.

Pour donner aux visiteurs une meilleure compréhension des événements tumultueux du XXe siècle, l’exposition permanente se concentre d’abord sur les convictions et les croyances qui ont défini le XIXe siècle – « l’entrée de l’Europe dans la modernité » – avant d’aborder la chute d’une Europe meurtrie par la guerre et la destruction.

L’exposition met ensuite en lumière la recherche d’une vie meilleure dans une Europe de plus en plus unie.
Les visiteurs sont encouragés à réfléchir à l'Europe d'aujourd'hui, au statut et à la position de l'Union européenne et au rôle que chacun joue dans la construction de l'avenir de l'Europe.

Les visiteurs peuvent également visiter l'exposition temporaire « Fake for Real: Une histoire du faux et de la contrefaçon », à découvrir jusqu'au 30 janvier 2022.
  • Il est très facile de se rendre au Parlement européen en bus, en métro ou en train.
    Les arrêts de métro sont Maelbeek (lignes 1 et 5) et Trône (lignes 2 et 6) à 8 minutes à pied.
    L'arrêt de bus est Luxembourg (bus 12, 21, 22, 27, 34, 38, 64, 80, 95).
    L'arrêt de train est Bruxelles-Luxembourg.
    Il faut environ 20 minutes pour se rendre à pied du centre-ville au Parlement européen.
    Trois stations Villo! sont à disposition près du Parlement européen.
  • 1.5 Schuman - 2.6 Throne / Troon
  • Horaire

    30/04/2022 - 13/11/2022: * lundi: de 13:00 à 18:00 * mardi, mercredi, jeudi et vendredi: de 09:00 à 18:00 * samedi et dimanche: de 10:00 à 18:00

Née en Europe à la fin du XIXe siècle, l’affiche illustrée reflète un monde de plus en plus marchand, puis un monde dans lequel s’opposent des idéologies politiques. Par leur taille et leur présence imposantes, les affiches ont conquis l’espace public et ont participé à modeler le paysage urbain. Les affiches sont éphémères et conçues pour un moment bien précis, mais de nombreux éléments sont recyclés et se sont inscrits dans la mémoire culturelle, si bien qu’ils trouvent encore écho aujourd’hui. De la propagande des deux guerres mondiales et de la guerre froide à l’explosion des échanges culturels, l’essor du tourisme et l’émergence de mouvements sociaux hétérogènes après la Deuxième Guerre mondiale, la sélection d’affiches issues de la collection de la Maison de l’histoire européenne témoigne d’un entrelacement complexe entre division et unité européennes. Ces affiches témoignent du développement et de la transformation de la sphère publique dans les villes européennes. Elles donnent à voir les évolutions majeures dans l’esthétique des affiches européennes au fil du temps, ainsi que les parallèles, les corrélations et les interrelations entre les affiches de différents pays.

«Les murs parlent... et vous, qu’avez-vous à dire?» entend faire découvrir aux élèves des écoles primaires les grandes dates de l’histoire européenne. La question leur sera aussi posée de la confiance à accorder à l’image présentée sur une affiche. Des clés seront données aux élèves pour analyser les images du passé. Les élèves des écoles secondaires auront la possibilité de s’informer sur l’histoire européenne au moyen d’affiches présentant les droits de l’homme, la migration, les élections européennes, les conflits, ainsi que des manifestations culturelles et sportives. https://historia-europa.ep.eu/fr/enseignants/visites-guidees-ateliers/les-murs-parlent-et-vous-quavez-vous-dire

  • Prix

    Normal: 0,00 € - Enfants: 0,00 € - Seniors: 0,00 € - Demandeurs d'emploi: 0,00 € - Groupe: 0,00 €

La Maison de l'histoire européenne offre un voyage stimulant et faisant appel à votre sens critique à travers l'histoire européenne. Découvrez le pendant votre pause déjeuner et explorer les nouvelles expositions permanentes et temporaires. Un guide vous conduira aux objets qui révèlent les processus et les faits qui ont façonnés le continent. Au travers des six étages, découvrez l'histoire européenne comme jamais auparavant ! • Maximum de 20 personnes, aucune réservation requise • Participation gratuite

Cette programmation vous propose trois films qui portent un regard très personnel sur les événements sociaux et politiques qui ont le plus marqué l’Europe au cours du siècle dernier. Ces longs métrages reviennent, de manière plus ou moins directe, sur les mécanismes de la mémoire, de l’histoire personnelle, de la propagande, de la contestation et du militantisme. À l’instar des affiches illustrées de l’exposition temporaire «Quand les murs parlent!», ces films traitent de l’évolution et de la transformation de la sphère publique, dans des styles attrayants qui n’enlèvent rien à la complexité des sujets. Pour profiter au maximum de chaque projection, venez dès 18 heures pour une visite guidée gratuite, en anglais, de notre exposition temporaire «Quand les murs parlent!» (places limitées, sur inscription). Amarcord (1973), de Federico Fellini, est une œuvre marquante du cinéma semi-autobiographique qui explore les coins et les recoins de la mémoire tout en livrant une réflexion sur l’influence de l’État et de l’Église sur la vie en Italie à l’époque, ainsi que sur la propagation et l’emprise du fascisme dans les années 20 et 30. Le film nous rappelle que, si nos souvenirs ne sont pas toujours exacts d’un point de vue factuel, c’est-à-dire qu’ils ne correspondent pas toujours à quelque chose qui s’est «réellement passé», ils peuvent néanmoins dévoiler une vérité affective et profondément révélatrice. Europa Europa (1990), d’Agnieszka Holland, d’après la remarquable autobiographie de Solomon Perel, raconte l’histoire incroyable et poignante d’un juif né en Allemagne pris entre la répression nazie et la répression soviétique, avant et pendant la Seconde Guerre mondiale. Avec une grande sensibilité et un sens de l’humour surprenant, ce film montre les conséquences de la guerre, du déplacement et de l’endoctrinement idéologique sur les individus et la communauté. L’une chante, l’autre pas (1977), d’Agnès Varda, a été décrit comme «une comédie musicale féministe». Ce film raconte l’amitié et la solidarité émouvante entre deux femmes de milieux sociaux différents, dont les vies sont marquées par la lutte féministe des années 70 en France. Ce long métrage de Varda est à la fois politique et personnel, réfléchi et spontané, français et européen. Bien que ces films décrivent des périodes historiques précises, plusieurs des thèmes abordés, tels que les droits en matière de procréation, l’antisémitisme, les politiques identitaires et le nationalisme, continuent de diviser ou d’unir la société et l’identité européennes d’aujourd’hui. Chaque film sera présenté, replacé dans son contexte et commenté par Anke Brouwers, programmatrice, qui soulignera l’importance de l’œuvre en question dans l’histoire du cinéma et ses correspondances avec l’exposition temporaire. Anke Brouwers est conférencière, programmatrice et auteure. Elle enseigne l’histoire du cinéma à la KASK/School of Arts de Gand. Depuis 2022, elle présente les séances mensuelles «Meet the Masters» du Festival du film d’Ostende. Elle écrit régulièrement sur l’histoire du cinéma et la culture cinématographique pour Fantômas, Humbug et Anatomie van de Film. Elle a écrit un livre sur le cinéma muet américain et les femmes puissantes des trente premières années du cinéma: Mooi zijn & zwijgen: de machtige vrouwen van de Amerikaanse stille film (2021).