MACS - Grand-Hornu

  • Wallonie Destination Qualité
  • velo
  • Unesco
  • Parking voitures
  • Parking bus
    5 places
  • Paiements électroniques acceptés à la billetterie
Avis
4,2/5 (738 Avis Google)
Situé sur le site de l’ancien charbonnage du Grand-Hornu (classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO), le Musée des Arts Contemporains de la Fédération Wallonie-Bruxelles (MACS) a ouvert ses portes en 2002. Avec le centre d’innovation et de design (CID), il constitue un des pôles culturels axés vers la pluridisciplinarité des arts.

Outre la constitution d’une collection riche de plus de 450 œuvres, le musée développe un vaste programme d’expositions d’envergure internationale, tantôt monographiques (Tony Oursler, Anish Kapoor, Christian Boltanski, etc.) tantôt thématiques (Sisyphe, Le Jour se lève ; S.F. Art, science & fiction ; Rebel Rebel, Art + Rock, etc.).

Le MACS organise également d’ambitieuses résidences d’artistes conduisant à des productions d’œuvres spécifiques en lien avec un axe important de sa programmation : la mémoire. Ainsi, en 2017, l’artiste américaine LaToya Ruby Frazier a réalisé une large enquête photographique sur l’histoire des mineurs du Grand-Hornu. En 2019, c’est l’artiste néerlandaise Fiona Tan qui investigua les archives de l’utopiste Paul Otlet conservées au Mundaneum.

Par ailleurs, le MACS attache une attention particulière à la médiation culturelle, à la publication d’ouvrages et à l’édition de lithographies.

Info : http://www.mac-s.be
  • Autoroute E19 (Bruxelles-Paris), sortie 25
Réserver en direct

Le MACS accueille une exposition rétrospective de Johan Muyle, l'un des artistes belges les plus importants de sa génération. Sur le site du Grand-Hornu, du 20 décembre 2020 au 18 avril 2021.

Qui est Johan Muyle ?

De ses modestes assemblages à ses motos customisées en passant par ses peintures monumentales, l’œuvre de Johan Muyle s’est nourrie de ses nombreuses rencontres et collaborations à travers le monde.

Sa foi en un humanisme pourtant maltraité grandit avec les savoir-faire, les croyances, les rituels, les imageries et les contes populaires qu’il découvre.

Par son oeuvre, Johan Muyle nous interpelle sur l’état du monde et ses contradictions. Il dénonce la vanité humaine, la barbarie des gouvernements et l’hypocrisie des religions et de la société du spectacle.

Il célèbre également les héros de la révolution et de la résistance.

Que voir à l'expo No room for regrets ?

 

  • Des sculptures emblématiques
  • Des installations revisitées ou jamais montrées en Belgique
  • Des assemblages récents

L’exposition a été conçue par l’artiste lui-même comme un parcours immersif et interactif à travers les principales périodes de son œuvre et en dialogue avec l’architecture du musée.

Une belle occasion de découvrir cet artiste hors du commun !