MACS - Grand-Hornu

  • Wallonie Qualität Destination
  • velo
  • Unesco
  • PKW Parkplatz
  • Busparkplatz
    5 Plätze
  • Maestro
Rezensionen
4,2/5 (785 Google Rezensionen)
Im Herzen der Stätte von Grand Hornu bietet das MAC's das ganze Jahr über wechselnde Ausstellungen zeitgenössischer Kunst mit internationaler Ausstrahlung.

Entdecken Sie unseren Skulpturengarten und nehmen Sie an zahlreichen Aktivitäten für Groß und Klein teil, die rund um die Ausstellungen veranstaltet werden.

Info : www.mac-s.be
  • Autobahn E19 (Brüssel-Paris), Ausfahrt 25
Buchen Sie direkt online

« Comme le mur qui attend le lierre » réunit des œuvres de Fiona Tan, Daniel Turner et Oriol Vilanova autour du thème de la ruine. À découvrir au Musée des Arts Contemporains au Grand-Hornu, du 23 mai au 29 août 2021.

L'archéologie des images

Une sculpture de Daniel Turner RH2 (2012), l'installation filmique Ruins (2020) de Fiona Tan, et la collection de cartes postales Vues imaginaires (2017) d'Oriol Vilanova exposent à des images d'archéologie pour mieux questionner l'archéologie des images.

Qu'il s'agisse d'une sculpture créée en écho au poème de Bertolt Brecht, de la confrontation d'images filmées en 16 mm et en digital ou encore de l'utilisation de la carte postale, leurs pratiques artistiques respectives n'ont de cesse d'interroger les images, leurs modes de production et leurs modes de réception.

« Comme le mur qui attend le lierre » est l'occasion de se plonger au cœur de l'iconographie romantique qu'est la ruine pour en appréhender également l'archéologie des technologies.

Aux mêmes dates, ne manquez pas de découvrir l'expo « James Welling. Cento ».

Un événement culturel de haut vol à ne pas rater au Grand-Hornu ! 

 

 

Le MACS invite l’artiste américain James Welling à présenter sa dernière série de photographie, intitulée Cento. Cette exposition est à voir du 23 mai au 29 août 2021.

L’architecture et la statuaire
de l’Antiquité gréco-romaine

Avec l'exposition "Cento", l’artiste américain James Welling propose une septantaine de photolithographies de vestiges de l’Antiquité dont il retravaille les couleurs en s’inspirant des polychromies utilisées à l’époque mais en jouant également avec la technologie numérique actuelle pour leur apporter des couleurs antinaturelles et laisser celles-ci s’infiltrer dans la pierre pour leur donner une nouvelle vie.

À l’occasion de l’exposition, le photographe américain a conçu spécialement pour le Grand-Hornu un wall painting de plus de vingt mètres de long.. 

Au Grand-Hornu, découvrez aussi l'exposition « Comme le mur qui attend le lierre » qui se tient aux mêmes dates.

Des photographies d'oeuvres antiques aux couleurs intenses que vont vous surprendre.

 

 

Tous les jeudis des mois de juillet et d’août, les équipes du CID et du MACS vous attendent pour une journée de découvertes.

Au programme

  • 10h - 11h30 : visites guidées en famille des expositions « Comme le mur qui attend le lierre » et « Cento » en compagnie d’un guide
  • 11h30 - 12h : découverte des « bacs potagers »
  • 13h - 15h : initiation à la sylvothérapie sur le terril n° 9
  • Réservations obligatoires 

Des journées découvertes avec les enfants pendant tout l'été !