Musée de Folklore et des Imaginaires

Avis
4,5/5 (114 Avis Google)
Plus le MuFIm sera tournaisien, plus il sera universel
Dans l’ambiance intimiste et feutrée des 23 salles d’exposition (1240 m²), le musée évoque des aspects caractéristiques de la vie à Tournai et dans sa campagne de 1800 et aujourd’hui.
Au musée, vous y rencontrerez dans son atelier le fabricant de bas en coton, travaillant à la lueur d’une lampe à huile et d’un globe d’eau destiné à démultiplier la lumière. Vous découvrirez la plus ancienne friterie ambulante de Belgique, le triste tour des enfants abandonnés, un modeste corbillard impatient d’être à nouveau attelé à son cheval, un empêche-pipi égaré dans un coin perdu

Développer sa propre sensibilité
Des œuvres d’artistes plasticiens du 20e siècle ou d'aujourd'hui sont disséminées ici et là, afin d’aiguiser le regard et la réflexion.
Le musée est à parcourir, admirer, interroger. Les riches et abondantes collections d’objets ou documents originaux évoquent le début d’une histoire que le visiteur est invité à développer selon sa propre sensibilité. Traces et témoins du passé, ces éléments ont été choisis pour leur valeur, leur rareté ou simplement le plaisir de les contempler.

Facsimilé du plan relief commandé par Louis XIV
Afin de découvrir à quoi ressemblait Tournai à l’époque de Louis XIV, en 1701, rendez-vous au dernier étage pour y découvrir le grand plan en relief. À l’aide de la tablette, enclenchez les moteurs de recherche pour mettre en lumière divers bâtiments emblématiques.

Remonter le temps et mieux comprendre la société d’aujourd’hui
Ici, vous remontez le temps pour mieux comprendre la société actuelle, vous découvrez des us et coutumes inscrits dans le quotidien, vous allez d’étonnements en surprises.
La visite consiste en une rencontre intime avec Tournai qui vous chuchote ses secrets, ses déceptions, ses rêves, ses espoirs La vie locale peut, alors, avoir une dimension universelle.